Le vélo électrique : une activité sportive à pratiquer

Le vélo électrique : une activité sportive à pratiquer

6 avril 2022 0 Par Mario

Depuis quelques années, le vélo électrique attire de plus en plus d’adeptes. De nombreux Français délaissent le vélo classique au profit du vélo électrique pour ses multiples bienfaits. Comme tout sport, cette pratique apporte du bien au corps, à l’esprit et à la santé.

Rouler en vélo électrique, c’est faire du sport

Certaines personnes soutiennent que rouler en vélo électrique n’est pas aussi bénéfique que rouler en vélo classique. Elles disent que le VAE ou Vélo à Assistance Electrique est destiné aux paresseux qui ne veulent pas faire du sport. Pour elles, faire du vélo électrique, c’est se tromper si on pense pratiquer du sport. C’est vrai que le vélo électrique est accessible à un plus grand nombre de personnes.

Même les seniors peuvent en faire, voire ceux qui ont des problèmes aux hanches, aux chevilles, aux genoux, etc. Ceux qui ont adopté le vélo électrique ont constaté une amélioration sur le plan orthopédique. Les personnes âgées souffrant d’arthrose ressentent moins de douleurs.

Puis, il y a les sportifs moyens qui y trouvent leur compte parce que l’effort exigé est plus doux. Ceux qui commencent à reprendre le sport après une opération ou une grave maladie apprécient également le vélo électrique. Face aux pentes raides, c’est un plaisir de ne plus avoir à s’essouffler pour les grimper.

En fait, on peut dire que le vélo électrique est excellent parce qu’il incite à cultiver de bonnes habitudes en activité physique. Cependant, faire du vélo électrique, c’est bel et bien faire du sport, peu importe ce qu’en pensent certains. Pour s’en convaincre, il faut se pencher sur les bienfaits qu’il procure.

Faire du vélo électrique, du sport qui fait du bien au corps

Il ne faut pas oublier qu’avec un tel vélo, on doit quand même pédaler ! Pédaler une quinzaine de minutes par jour réduirait de 25% le risque de cancer du sein et du côlon. Cette activité pendant la même durée au quotidien réduirait de 30% le risque de diabète de type 2. En pratiquant régulièrement le vélo électrique, on peut perdre de la graisse corporelle.

Les personnes présentant une obésité et une surcharge pondérale ont intérêt à se mettre à ce mode de transport actif. Le fait est que pédaler en VAE permet de brûler des calories sans provoquer la faim parce que l’effort est moindre. Aussi, il s’avère que c’est un sport agréable permettant de retrouver en douceur son poids de forme.

L’autre avantage du vélo électrique, c’est qu’il permet de développer sa musculation. Une trentaine de muscles sont sollicités lors du pédalage, dont les fessiers, les ischio-jambiers et les quadriceps. Parmi ces muscles, il y a ceux de la partie supérieure, les pectoraux, les triceps et les membres fléchisseurs du coude. Donc, faire du vélo électrique, c’est faire du sport et c’est un sport complet !

Pour avoir un vélo électrique, on n’est pas obligé d’acheter un modèle tout neuf. Il est tout à fait possible d’équiper son vélo classique pour l’électrifier. On peut trouver sur internet différents guides d’installation des kits d’électrification proposés par des professionnels, comme sur le site de Cycloboost.

Dans les magasins dédiés, avant tout achat, on commence par exposer ses besoins et on demande des conseils. Est-ce qu’on va se servir de son vélo électrique pour des déplacements urbains ou pour les randonnées ? On fait des tests et on s’assure que c’est adapté. Il est aujourd’hui facile de trouver des moteurs électriques de différentes puissances, il en existe entre 250 et 1500 W.

Puis, on se procure une batterie conforme ainsi que les accessoires utiles pour l’électrification. Pour obtenir un vélo électrique aux normes et qui marche bien, on doit confier l’installation de ces accessoires à un professionnel.