Devenir chauffeur VTC : le parcours à suivre

Devenir chauffeur VTC : le parcours à suivre

10 mai 2020 0 Par Kamel

Vous voulez devenir chauffeur VTC, mais vous ne savez pas  comment faire pour atteindre vos objectifs ? Sachez que vous devez répondre à un profil bien précis pour pouvoir accéder à la profession. Plus de détail à ce sujet.

Une bonne expérience en conduite

Pour exercer en tant que chauffeur VTC, vous devez avoir de l’expérience en tant que conducteur. Ainsi, vous devez être en possession d’un permis de catégorie B depuis trois ans minimum. Une telle expérience est nécessaire si vous voulez exercer dans le domaine du transport de personne. Un comportement exemplaire en tant que conducteur est également exigé durant ces trois années suivant l’obtention de votre permis. Les personnes qui ont fait l’objet d’une condamnation et qui n’ont pas un casier judiciaire vierge n’ont aucune chance d’accéder à la profession de VTC.

Être apte à exercer la profession

L’aptitude à exercer la profession est également exigée si vous voulez devenir chauffeur VTC. Pour ce faire, vous devez passer par une visite médicale et déclarée apte. Le cas échéant, vous ne pourrez pas exercer la profession. Seul un médecin collaborant avec la préfecture peut vous déclarer apte ou inapte à devenir chauffeur VTC.

Notez qu’en plus de la visite médicale, vous devez également disposer d’un certificat de premier secours. En d’autres termes, vous devez être en mesure d’effectuer les gestes de premiers secours à des personnes victimes d’un accident ou d’une maladie avant leur transport à l’hôpital. Besoin d’une formation VTC à Lyon, Ftransport est à votre disposition.

Réussir à l’examen VTC

Pour valider votre accès au métier de chauffeur VTC, vous devez passer l’examen VTC. Cet examen prend la forme de QCM ou de QRC et intègre plusieurs épreuves que vous devez passer haut la main. Si vous n’avez pas de connaissances approfondies dans le domaine, vous n’aurez aucune chance de réussir l’examen VTC. Vous devez alors vous préparer en suivant une formation VTC dispensée par un organisme agréé par la préfecture. Cette formation n’est pas obligatoire, mais elle vous permettra d’atteindre vos objectifs facilement.

Après avoir suivi une formation, vous serez fin prêt à participer à l’examen VTC. Rassurez-vous car plusieurs sessions sont organisées annuellement et vous ne perdrez rien à attendre. Au contraire, vous pourrez bien vous préparer pour éviter de repasser plusieurs fois l’examen.

Une fois que vous réussissiez à l’examen VTC, vous pourrez demander votre carte professionnelle VTC à la préfecture. Cette carte vous sera délivrée au plus tard dans les trois mois qui suivent votre demande. Vous pourrez alors accéder en toute tranquillité à la profession.

Postuler auprès d’une entreprise VTC

Pour débuter votre carrière, vous pouvez travailler comme salarié au sein d’une agence VTC. Vous y acquerrez de l’expérience et pourrez vous envoler de vos propres ailes. Dans un premier temps, l’idéal est de devenir autoentrepreneur. Vous pourrez alors exploiter votre propre véhicule et empocher la totalité de vos recettes. Si vous gagnez bien votre vie en tant qu’autoentrepreneur, vous pouvez migrer vers la création d’une entreprise. Vous devez alors changer de statut professionnel, acheter de nouveaux véhicules et recruter un personnel.